Some books in English – Book Haul (1)

Voici un aperçu des derniers livres en anglais que j’ai commandés et reçus récemment. Bonne découverte !

The readers of Broken Wheel recommend de Katarina Bivald

Plus connu en français sous le titre de La bibliothèque des coeurs cabossés, ce livre me tente depuis un moment, et j’avoue avoir craqué pour la couverture anglaise que je trouve vraiment jolie. L’histoire est celle de Sara, une suédoise partant à Broken Wheel aux Etats-Unis afin de rencontrer sa correspondante et amie avec qui elle partage ses lectures…

A portable shelter de Kirsty Logan

J’ai lu il y a quelques mois The Gracekeepers de la même auteur et je suis tombée amoureuse de son écriture. Je n’ai donc pas hésité à commander son nouveau livre où elle réécrit toute une série de contes écossais imbriqués au sein d’une histoire servant de mise en abyme.

The moment of everything de Shelly King

Encore un livre qui parle de livres ! Traduit en français sous le titre Le coeur entre les pages, ce livre raconte l’histoire de Maggie qui, après avoir été licenciée, passe son temps à se balader entre les étagères d’une petite librairie. Elle rejoint alors un club de lecture pour lequel elle lit L’amant de Lady Chatterley. Dans la vieille édition qu’elle déniche, elle découvre une correspondance amoureuse qui va donner un nouveau tournant à sa vie ainsi qu’à celle de la petite librairie qu’elle fréquente avidement.
 

 Silver Bay de Jojo Moyes

J’ai beaucoup aimé Me before you de Jojo Moyes, et j’avais envie de découvrir un autre de ses romans. Celui-ci existe en français sous le titre La baie des baleines. Liza McCullen et sa fille ont trouvé la tranquillité sur les plages de Silver Bay, jusqu’à l’arrivée de Mike qui pourrait bouleverser aussi bien la vie de notre héroïne que la baie abritant les baleines qu’elle tente de protéger.

The world to come de Dara Horn

Voici un roman que j’avais repéré à Bruxelles lors de ma visite de la rétrospective Chagall en juin dernier. En découvrant dans un musée un tableau de Chagall ayant autrefois appartenu à sa famille, Ben décide sur un coup de tête de l’emporter avec lui. S’ensuit alors une véritable course contre la montre afin de retracer l’histoire de ce tableau, elle-même liée à la famille Ziskind… Le roman est traduit en français : Le monde à venir de Dara Horn.

Voilà voilà ! J’espère vous avoir donné envie de découvrir quelques titres. Si vous en avez lu certains, n’hésitez pas à m’en dire plus dans les commentaires ;-)

-Emy

Envies de lectures (1)

Voici un petit aperçu de ce qui me tente pour ces prochaines semaines ! Je suis allée faire une petite exploration de ma PAL, mais j’ai surtout sorti mes derniers achats et cadeaux reçus pour mon anniversaire. Au programme :

IMG_2644

Finding Audrey est le dernier roman de Sophie Kinsella. Il s’agit d’un roman jeunesse qui suit une jeune fille agoraphobe. J’ai entendu plusieurs avis très positifs. Parmi ceux-ci, celui d’Emjy dont je suis toujours les bons conseils !

Les tricoteuses du bord de mer de Gil McNeil est dans ma PAL depuis bien trop longtemps ! Je pense que ça sera une lecture chaleureuse et estivale que je vais apprécier.

Very Good Lives est la retranscription du discours de JK Rowling donné à l’université d’Harvard en 2008. Il est joliment mis en page, j’ai hâte de le découvrir !

Frances & Bernard de Carlene Bauer est un roman épistolaire sur lequel je suis tombée un peu par hasard et dont le résumé m’a tout de suite beaucoup plu. New York à la fin des années 50, deux artistes qui correspondent et évoquent les grands sujets et interrogations de la vie. 

Les voyages de Daniel Ascher de Déborah Lévy-Bertherat raconte l’histoire d’Hélène, apprentie archéologue qui s’installe à  Paris chez son oncle auteur d’une série de romans d’aventures qu’elle n’a jamais lus. En les découvrant, elle va refaire la connaissance de son oncle, et déterrer certains secrets de famille… 

Les couleurs de l’espoir de Julie Kibler. Au programme, un road trip dans le sud des Etats-Unis pour se rendre à un mystérieux enterrement. Au fil des kilomètres, les langues se délient, et avec elles, le passé enfoui refait surface…

L’été du cyclone de Beatriz Williams raconte les amours contrariées de Lily et Nick, avec en toile de fond le New York des années 30

Meet me at the Cupcake Cafe de Jenny Colgan. Un roman qu’il fallait que je sorte enfin de ma PAL. Ca fait longtemps que je n’ai plus lu un roman de chick-lit, et celui-ci me fait assez envie !

Fried green tomatoes at the Whistle Stop Cafe de Fannie Flagg : lecture prévue pour le club de lecture auquel je participe avec quelques copines. Je souhaite le lire depuis des années, cette fois-ci sera la bonne ! « Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop« .

The full cupboard of life et The Kalahari typing school for men d’Alexandre McCall Smith sont les tomes 4 et 5 des aventures de Mma Ramotswe au Botswana. Voilà deux ans que je ne l’ai pas retrouvée, ça me manque beaucoup !

La meilleure d’entre nous de Sarah Vaughan raconte l’histoire d’un concours de cuisine. J’en ai dit assez non ? Je remercie en tout cas ma douce Shopgirl pour ce joli cadeau !

Un roman anglais de Stéphanie Hochet. Je viens de le commencer et je suis déjà sous le charme. Direction la campagne anglaise à la fin de la première guerre mondiale. « Anna Whig, bourgeoise lettrée, mère d’un petit garçon de deux ans, Jack, persuade son mari Edward d’embaucher par courrier pour sa garde d’enfant une certaine George (comme George Eliot, pense-t-elle). Le jour où elle va chercher George à la gare, elle découvre qu’il s’agit d’un homme. Celui-ci va faire preuve d’un réel instinct maternel à l’égard de l’enfant, et finira pas susciter la jalousie d’Edward, qui pressent l’amour naissant entre George et Anna. »

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin nous fait faire la connaissance de Julie, aide-soignante dans une maison de retraite. Marquée par un drame familial, elle consacre tout son temps à son travail notamment en écoutant les histoires des résidents, mais surtout les histoires d’Hélène, sa pensionnaire favorite. C’est l’avis de Pretty Books qui m’a donné envie de le découvrir. 

Prête à tout de Joyce Maynard. J’ai tout de suite été intriguée par le résumé du livre, même si ce n’est pas forcément le genre de romans que je lis habituellement. Ca faisait un moment que je souhaitais découvrir la plume de Joyce Maynard, donc je n’ai pas hésité longtemps ! Voici le résumé : « Jeune, belle, mariée à un homme qui la vénère, installée dans une jolie maison, Suzanne Maretto ressemble à ces filles trop parfaites des magazines. Mais elle veut davantage, elle veut la célébrité. Isolée dans une petite ville de province, Suzanne décide que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient un petit poste dans la station locale. Quand son époux est retrouvé mort, la veuve éplorée, point de mire des caméras, devient rapidement suspecte…« 

En avez-vous lu parmi cette sélection ? Et vous, quels sont les romans qui vous tentent pour ces prochaines semaines ?

-Emy

#BibliophileMonday (3)

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien depuis tout ce temps ! Je reviens aujourd’hui avec un nouvel épisode de mon rendez-vous #BibliophileMonday. J’ai reçu de nombreux livres pour anniversaire le mois dernier, dont certains particulièrement très jolis. J’en profite pour vous montrer Uprooted de Naomi Novik qui est un vrai petit bijou. J’espère d’ailleurs le lire très bientôt !

IMG_2565-0

IMG_2560-0

Agnieszka loves her valley home, her quiet village, the forests and the bright shining river. But the corrupted wood stands on the border, full of malevolent power, and its shadow lies over her life. Her people rely on the cold, ambitious wizard, known only as the Dragon, to keep the wood’s powers at bay. But he demands a terrible price for his help: one young woman must be handed over to serve him for ten years, a fate almost as terrible as being lost to the wood. The next choosing is fast approaching, and Agnieszka is afraid. She knows – everyone knows – that the Dragon will take Kasia: beautiful, graceful, brave Kasia – all the things Agnieszka isn’t – and her dearest friend in the world. And there is no way to save her. But no one can predict how or why the Dragon chooses a girl. And when he comes, it is not Kasia he will take with him.

IMG_2566

IMG_2569-0

IMG_2568-0

IMG_2574-0

N’hésitez pas vous aussi à me montrer vos plus jolies éditions ! Passez un bon lundi, et je vous dis à bientôt !

-Emy

Résolutions livresques – 2015

Vu la longueur de ce billet, je vous conseille de vous préparer un mug de thé/café pour accompagner votre lecture.

bcd81-6094d8217efc5a09d4d78eb8764cf579

Le mois de janvier se termine dans une semaine, et même si j’ai le sentiment qu’il est un peu tard pour parler de résolutions, j’ai quand même envie de me prêter au jeu ; de prendre un moment et de leur donner la forme qu’elles peinent à trouver dans mon esprit (trop) versatile lorsqu’il est question de ce genre de choses.

          Mes résolutions de lectrice :

*Je veux réintégrer de la spontanéité dans mes lectures. L’année dernière, lorsque je terminais un roman, je savais presque systématiquement quel allait être celui que j’allais ouvrir ensuite. Voire même les trois suivants. Cette année, j’ai envie de ne me poser aucune contrainte, de me laisser porter selon l’envie du moment, et jusqu’ici ça m’a déjà bien réussi. Je retrouve un plaisir que j’avais un peu oublié, et c’est bien agréable !

*Je me suis inscrite au Reading challenge sur Goodreads. En 2015, je vais essayer de lire 100 livres (tous genres confondus). Je pense que c’est faisable, mais si pour une raison ou une autre mon rythme de lecture diminue au cours des prochains mois, je réduirai mon objectif. No pressure, it’s just for fun !

*Je veux terminer ma relecture d’Harry Potter, et vous écrire un billet qui ne parle pas forcément de l’histoire et de la série en elle-même, mais plus de mon expérience/histoire avec cette dernière, car contrairement à beaucoup de blogueurs, je n’ai pas « grandi » avec Harry Potter. Je ne sais pas si ça vous intéresse, mais c’est quelque chose que j’ai envie de mettre par écrit. Et ça serait un bon moyen pour moi de clore ma relecture et de vous confier mes impressions dans la foulée.

*Il y a beaucoup de livres que j’aimerais absolument lire en 2015. Ce sont pour la plupart des livres qui sont dans ma PAL depuis un moment et qui me tentent énormément, mais qui, pour une raison ou pour une autre, y restent. Je voudrais en sélectionner une dizaine, et vous en parler dans un autre billet de façon plus précise.

*Quand j’ai fait mon bilan de l’année dernière, j’ai été assez étonnée de constater que je n’avais lu aucun livre de mon auteur chouchou, Alexander McCall Smith. Il va falloir que ça change cette année ! Car en plus, je suis loin d’être à jour dans ses séries… mais que voulez-vous, j’ai tendance à toujours garder le meilleur pour plus tard (d’où ma résolution précédente), c’est vraiment agaçant… Je voudrais aussi découvrir Nick Hornby, et de continuer à lire Jonathan Coe qui m’a fait une forte impression avec The rain before it falls. Et plein d’autres… Je suis une lectrice qui mourra insatisfaite, c’est sûr. Mais n’est-ce notre malédiction ? Bien entendu, ces deux derniers points se feront en accord avec le premier, c’est-à-dire que je ne vais pas me « forcer ». Ce sont juste des envies, et des suggestions pour l’année à venir.

*Je voudrais aussi continuer à lire plus de bandes-dessinées. Je suis heureuse de m’y être remise et d’avoir pu retrouver le plaisir que j’avais enfant à en dévorer des tas…

          Et au niveau du blog ?

*Je voudrais bien sûr continuer à tenir ce petit blog et vous parler de toutes mes lectures… J’espère que je m’y tiendrai. Ce n’est pas toujours facile à caser dans un quotidien chargé, mais avec un peu d’organisation, je pense que je peux y parvenir :-) Il faut vraiment que je prépare plusieurs billets en avance lorsque j’ai un peu de temps devant moi. Mais comme je fonctionne beaucoup à l’envie et à l’inspiration du moment, j’ai du mal… J’ai toujours fonctionné comme ça sur mes blogs et, si ça me convient dans une certaine mesure, c’est aussi la raison pour laquelle j’ai des grosses périodes de passage à vide. Prévoir quelques billets en avance, lorsque l’inspiration est là, me permettrait d’avoir quelque chose sous la main lorsque je n’ai pas envie ou pas le temps de venir par ici et d’éviter les courtes absences qui, mènent rapidement aux longs silences radio.

*J’ai aussi envie de changer le nom du blog prochainement. De lui trouver un nom plus personnalisé. J’ai quelques idées comme The teapot and the armchair, Unshelved, Gingerbread books/blogTeapot chronicles… Mais je suis encore indécise. Vous avez une préférence ?

*De façon générale, écrire m’a beaucoup manqué, et j’ai envie de réintégrer ça à mon quotidien, même si ce n’est « que » sur un blog. Je trouve que c’est déjà pas mal.

Je pense que j’ai à peu près tout dit ce que j’avais griffonné rapidement sur mon bout de papier. Et je me rends compte à quel point ce billet est long… j’espère qu’il vous aura quand même plu, et j’ai hâte de vous lire dans les commentaires ! Et puis, on se retrouve l’année prochaine pour le bilan ? Comme on dit, l’espoir fait vivre !

-Emy

2014 in books

La première semaine de janvier s’est achevée hier, et je ne me suis toujours pas attelée au traditionnel bilan. Je sais qu’on en voit un peu partout en ce moment, mais comme je n’ai pas blogué toute l’année, je trouve que c’est un bon moyen de cloturer 2014 et de commencer la nouvelle année sur de nouvelles bases.

Préparer ce bilan m’a fait réaliser que 2014 n’aura pas été une année particulièrement riche en lectures. Je n’ai lu qu’une bonne cinquantaine de livres. Parmi eux, certains ont été de vraies révélations, d’autres de très bonnes lectures. Mais surtout, il y a surtout eu des livres sympas, c’est-à-dire, des livres qui m’ont divertie et que j’ai aimé, parfois sans plus, mais qui n’ont pas non plus été particulièrement mémorables. J’ai un peu l’impression d’avoir eu une année à « trois étoiles », pour vous donner une idée plus précise de mon ressenti. Pas mauvaise, mais pas exceptionnelle.

C’est aussi pour ça que je ne vais pas faire un Top 10, car il y en a certains dont je forcerais l’entrée, et qui finalement n’ont pas vraiment leur place à côté d’autres que j’ai absolument adoré et qui ont considérablement enrichi ma vie de lectrice. Je vais donc plutôt opter pour un bilan rédigé, et plus nuancé.

Si je ne devais retenir qu’un seul livre de mon année, ce serait A tree grows in Brooklyn de Betty Smith sur lequel je ne vais pas encore m’étaler. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller lire ma chronique en cliquant sur le titre. J’ai également été totalement transportée par To kill a mockingbird d’Harper Lee, autre monument de la littérature américaine.

Juste derrière arrivent Les oreilles de Buster de Marie Ernestam et  The rain before it falls de Jonathan Coe. Deux merveilleuses découvertes que je recommande chaudement. Je n’ai pas rédigé de billet sur le premier mais vous pouvez en savoir plus sur le second par ici.

Je continuerai en mentionnant le premier tome des aventures de Flavia de Luce, The sweetness at the bottom of the pie d’Alan Bradley. Et puis il y a eu la découverte des aventures de Cormoran Strike avec The cuckoo’s calling que j’ai particulièrement apprécié. Deux livres dont les suites seront lues en 2015, c’est certain.

En 2014, j’ai également découvert Rainbow Rowell dont on ne cesse d’entendre parler sur les blogs ou Youtube. J’ai lu Fangirl et Eleanor & Park que j’ai tous deux aimé pour des raisons similaires, bien que les deux romans soient assez différents. Rainbow Rowell a le don de construire des personnages très attachants, dans une histoire simple, mais efficace. De plus, ses histoires ont toutes les deux un contexte particulier. Le premier parle de fanfictions, et l’autre se passe en 1986. C’est toujours le petit plus qui fait qu’ils se démarquent des autres du genre.

Pour terminer cette partie, je citerai ma rencontre avec Barbara Constantine qui m’a fait passer de charmants moments avec Et puis Paulette… et Tom petit Tom tout petit homme. Ce sont des livres courts qui se lisent en très peu de temps et qui mettent du baume au coeur. Ne vous en privez pas.

En jeunesse, je retiens les premiers tomes des Folles aventures d’Eulalie de Potimarron d’Anne-Sophie Sylvestre, Lili Goth de Chris Riddell, The Spiderwick chronicles d’Holly Black et Tony Ditterlizzi ainsi que Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices de Rupert Kingsfisher. Des séries que j’aimerais poursuivre et terminer en 2015 (mise à part pour Lili Goth dont le 2ème tome n’est pas encore sorti).

Ce que j’ai apprécié en 2014, c’est d’avoir consacré un peu de temps à la relecture. J’ai relu deux romans d’Agatha Christie (Murder on the Orient Express, Death on the Nile), ainsi que les quatre premiers tomes d’Harry Potter. Depuis le temps que je me dis que je vais les relire, je peux vous assurer que c’est une grande satisfaction de m’y être remise ! Et là également, sans surprise, c’est toujours un plaisir qui ne connait pas de limites.

Autre bon point de l’année dernière : j’ai renoué avec les bandes-dessinées. J’en ai lu énormément durant mon enfance, mais c’est un genre que j’ai ensuite injustement délaissé. J’ai découvert quelques pépites comme Les carnets de Cerise ou La vraie vie d’Agatha ou encore Wika, Une rue en Amérique, Blacksad (non non, je ne lorgne pas sur l’intégrale), et les deux adaptations des deux premiers tomes de Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh par Cati Baur qui se sont toutes révélées de pures merveilles.

A part ça, j’ai eu une grosse déception avec L’éveil de Mlle Prim de Natalia Sanmartin Fenollera ainsi qu’avec Cyanure de Camilla Läckberg, plus récemment, mais dans une moindre mesure, en raison de la taille du livre et les attentes que j’y avais placées. Bien qu’Agatha Doyle au service de sa majesté de Caroline Triaureau avait tout pour me plaire, ça n’a pas fonctionné non plus, dommage… Je n’ai aussi que très moyennement apprécié Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson.

Je remarqué que la plupart de mes « bonnes » lectures sont arrivées en deuxième partie d’année. Il faut dire que j’ai été occupée par mon déménagement et mon installation au début de 2014. Je n’avais pas vraiment envie de lire, et je n’en avais pas vraiment le temps non plus. J’ai du inconsciemment (ou consciemment, en fait) me plonger dans des livres qui me demandaient moins d’attention et d’investissement. Aussi, je n’ai rien lu de Alexander McCall Smith en 2014, mais qu’est-ce qu’il se passe ? Il faut que ça change en 2015 ! Mais tout ça, ça sera pour le billet sur les bonnes résolutions :-)

Et vous ? Quel est votre ressenti sur votre année de lecture ? Des coups de coeur, des déceptions ?

-Emy