Les tricoteuses du bord de mer

IMG_2980 
Les tricoteuses du bord de mer était dans ma PAL depuis un certain temps, et il faut croire que j’avais un pressentiment car ce roman m’a vraiment déçue. Il y a des moments où entre deux lectures, vous avez envie de vous lover dans une petite bulle de douceur, et c’est ce dont j’avais envie lorsque je l’ai choisi. J’avais beaucoup aimé Blossom street de Debbie Macomber, un roman du même genre (que j’appelle cosy chick-lit) se déroulant lui aussi autour d’une boutique de tricot, donc je partais assez confiante, d’autant que l’histoire se déroulait en bord de mer, un décor que j’apprécie toujours dans les romans.

L’histoire commence alors que Jo perd son mari et décide d’aller s’installer dans le village côtier où vit sa grand-mère. Elle reprend la boutique que cette dernière a tenu toute sa vie, offrant ainsi à sa famille un nouveau départ. Si l’ambiance est agréable dans son ensemble, je n’ai pas du tout aimé l’héroïne principale, je ne me suis ni attachée à elle, ni à son histoire. Jo a la fâcheuse tendance à se plaindre constamment, et de façon faussement modeste. Elle est toujours débordée, et on dirait que c’est un peu la seule façon qu’a trouvé l’auteur pour lui donner de l’importance. Les relations entre les personnages sont téléphonées et exagérément prévisibles. Certes, on ne lit jamais ce genre de roman pour son scénario bien ficelé, mais j’attends toujours quelques joutes verbales ou relations inattendues au tournant. Le club de tricot est finalement assez effacé, il ne semble être qu’une énième chose pesant sur les épaules de Jo qui a déjà tant à faire ! Les personnages sont stéréotypés et creux et ne parlons pas des passages entiers de dialogues entre et avec les enfants qui n’apportent absolument rien et qui m’ont agacée plus qu’autre chose.

Bon, j’avoue, je suis un peu dure mais je peux vous assurer que j’ai peiné à le terminer. Il existe une suite au roman que, comme vous vous en doutez, je ne lirai pas. Si vous cherchez une lecture dans le genre, je vous recommande plutôt la série Blossom Street que j’ai mentionnée ci-dessus.

-Emy

Les tricoteuses du bord de mer, Gil Mc Neil, City Editions, 381 p.

Publicités

Trois lectures pour Noël

Ce soir, j’ai envie de vous parler de trois romans se déroulant à Noël et qui m’ont beaucoup plu. Ils ne sont pas révolutionnaires, mais ils sont parfaits pour quelques heures de détente et pour vous mettre dans un esprit festif !

IMG_2425

J’avais déjà parlé de Miracle on Regent Street d’Ali Harris sur mon ancien blog il y a quelques années. Il s’agit d’un roman tout ce qu’il y a de plus parfait pour cette période. Nous retrouvons Evie Taylor, une jeune londonienne discrète qui va décider de jouer au lutin de Noël afin de redonner un coup de neuf au grand department store où elle travaille et qui a bien du mal à s’en sortir ces dernières années. Grâce à sa passion pour le vintage et à son bon goût, elle va se démener pour rendre à Hardy’s son éclat d’antan. C’est un livre qui renferme une histoire toute mignonne, menée par des personnages attachants. L’auteur ne manque pas non plus de déclarer son amour à la capitale anglaise, ce qui n’a jamais été pour me déplaire. Bref, une bonne lecture de saison, et avec une si jolie couverture qui plus est !
IMG_2426
A Noël, on ne rechigne jamais à se plonger dans de la romance un peu guimauve, n’est-ce pas ? En tout cas, moi je ne m’en prive pas. It started with a kiss de Miranda Dickinson et Just for Christmas de Scarlett Bailey ne manqueront pas de satisfaire vos attentes.

Dans le premier, vous ferez la connaissance de Romily Parker, chanteuse au sein d’un groupe jouant dans les mariages. Les fins heureuses, elle connaît, mais surtout chez les autres. Alors lorsqu’un mystérieux inconnu lui vole un baiser sur le marché de Noël, elle commence à croire qu’elle aussi y a droit. Romily va alors tout faire pour retrouver cet inconnu et se donner une chance d’être heureuse. Ici, le roman commence à Noël et s’y termine. Entre-temps, nous suivons la quête de Romily et on prend part à son univers, notamment celui de la chanson. Très chouette.

IMG_2424

Finissons rapidement avec le roman que j’ai lu l’année dernière, Just for Christmas  de Scarlett Bailey qui est une autre auteure anglaise spécialisée dans les holidays romances. Alex Munro s’enfuit d’Edimbourg et s’installe dans un petit village où elle a décidé de reprendre sa vie en main et de recommencer à zéro. Mais passera-t-elle Noël toute seule ? Just for Christmas est une romance sympathique, drôle et très Christmasssssyyy.

It started with a kiss et Just for Christmas referment la trilogie qui vous garantira de bons moments de lecture : des personnages attachants, une quête amoureuse assez drôle et un contexte doudou. Rien de plus, rien de moins.

– Emy